[Edito] La F1 chez nos voisins

19 07 2009

Aujourd’hui, en lisant une énième rumeur dans la presse espagnole selon laquelle Pedro De La Rosa serait au volant d’une des monoplaces de l’écurie Campos la saison prochaine, je me suis fait la réflexion suivante: La presse n’a pas la même façon de parler de F1 en fonction du pays. Ainsi, en France on ne cesse de vouloir un pilote tricolore dans la discipline, s’enthousiasmant pour les performances d’un pilotes dans les catégories inférieures, espérant le voir un jour en F1 (ex Bourdais, Montagny, ou plus proche de nous Romain Grosjean). Une fois qu’un français arrive enfin en F1, tout le monde (la presse en tout cas) est derrière lui, tant que ça va bien…La presse française n’est pas la dernière pour taper sur « ses propres » pilotes. Le cas Bourdais est un bel exemple. Les anglais sont encore pires dans le domaine, avec leurs nombreux tabloïds comme The Sun qui préfère presque parler de la dernière soirée à laquelle Hamilton s’est rendu en compagnie de la belle Nicoles que de ses victoires. En Italie, tout tourne autour de la Scuderia Ferrari. De chez nous, on ne ressent pas autant l’envie de voir un pilote italien en F1 (en même temps il y en a donc le fait que la « demande » soit moins forte vient peut-être aussi de là). Il fût un temps ou les décisions prisent par la Scuderia se faisaient en fonction de ce qui était écrit dans la presse. Qu’un quotidien réclame la mise à pied de tel pilote ou de tel ingénieur, et c’était fait (je caricature sans doute un peu). En Espagne, la F1 n’était pas un sport très populaire avant les deux titres de Fernando Alonso. Le sport mécanique numéro 1 dans ce pays, c’est la MotoGP. Encore aujourd’hui, trois manches de ce championnat ont lieu en Espagne (Barcelone, Jerez et Valence). La presse ibérique est friande de rumeurs en tout genre et est même bien souvent prompte à en créer. Qu’une rumeur parle d’un pilote espagnol dans une écurie et vous pouvez être quasiment certains qu’elle vient d’Espagne. En Belgique on rêve évidement d’avoir à nouveau un pilote en F1 mais il faut bien admettre que les performances d’un Bertrand Baguette en World Series ou de Jérome D’Ambrosio en GP2 ne passionnent pas les foules, ni la presse…

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :