Top/Flop: Nurburgring

13 07 2009

Top/Flop Nurburgring

Il faisait frais dans le massif de l’Eifel. Qui avait enfilé son passe montagne? Qui au contraire avait juste prévu ses petites sandalettes et s’est retrouvé le bec dans l’eau? C’est le Top/Flop du Nurburgring!

TOP

Mark Webber: Enfin ai-je envie de dire! 130 GP avant de s’imposer, le sympathique Australien tiens là un record. Je le dit depuis le début de la saison, mais cette fracture semble l’avoir boosté. Faudrait peut-être y penser pour Nelson…Pole et victoire, il ne lui manque que le meilleur tour en course et c’était la totale.  Et en se penchant sur le classement, on peut se rendre compte qu’il a devancé Vettel à 5 reprises contre 3 pour l’Allemand, pas mal! Il se remplace dans la lutte pour le titre et c’est tant mieux pour le spectacle, même si ça risque de jouer en faveur de Brawn chez qui il y a de toute évidence un numéro 1 et un valet de chambre. A moins que RedBull ne décide en fin de compte de favoriser le jeune Vettel. Maintenant que Mark en a gagné une, on peut se concentrer sur les choses sérieuses, un peu comme du temps du duo Fisico-Alonso chez Renault. Une victoire par an pour l’Italien, rien de plus…

Felipe Massa: L’air de rien, le pilote Ferrari fait le boulot. Cinq fois de suite dans les points, et le voilà cinquième au championnat et surtout premier des non Brawn-RedBull. 22 points au compteur contre 10 seulement à son équipier dont on se dit de plus en plus que sa place est devant sa télé, un paquet de chips dans une mains et un verre de vodka dans l’autre…

Nico Rosberg: Meilleur résultat de l’année pour Rosberg, et qui plus est à domicile. Le podium se rapproche encore. Sans de mauvaises qualifications, il est partit 15ème, il aurait sûrement été en mesure de jouer avec Massa. Mais a mon avis ce n’est que partie remise. Et dire qu’on parle de lui pour jouer la boniche d’Hamilton chez McLaren…

Adrian Sutil: Je ne sais pas ce qu’il nous a fait en qualif, mais j’ai été impressionné. En course il se défendait plus qu’honorablement jusqu’à son accrochage avec Raikkonen (encore lui) qui est plus dû au dessin du premier virage qui oblige les pilotes sortant des stands à prendre la même trajectoire que le pilote qui est en piste. En plus ce virage est très proche de la sortie de la pitlane. Mais les deux pilotes ont aussi voulu jouer à qui à la plus grosse. Résultat, pas de points pour Sutil. Le problème c’est qu’a force de dire ça n’est que partie remise, ben on se retrouve avec un joli 0 pointé en fin de saison.

FLOP

Lewis Hamilton: Comment perdre une belle occasion de marquer des points tout seul? Demandez à Lewis! Alors oui il pourra dire que Webber l’a heurté avec son aileron avant, n’empêche que son forcing au premier virage était clairement suicidaire. On pourrait penser qu’un champion du monde sait qu’on ne gagne pas une course au premier virage…Au moins maintenant j’ose espérer qu’il sait qu’on peut la perdre…

BrawnGP: Le premier qui vient me dire que Button n’est pas clairement le premier pilote de cette équipe je l’envoie chez Alain A! Alors je veux bien que si on regarde le classement, Barrichello est dominé, mais de un, 23 points de retard ce n’est pas non plus la mort. Ça n’a pas empêché Raikkonen de devenir champion du monde en 2007. Et puis le problème c’est que c’est comme ça depuis le début de la saison et c’est ça qui est pas normal et consternant! Et sur le plan purement sportif, voir les deux pilotes zigzaguer pour faire chauffer leurs pneumatiques avaient de quoi faire sourire.

Toyota: Ils vont réussir à être au niveau des BMW-Sauber à ce rythme là…Et une fois de plus quand rien ne va, Trulli sombre. Glock lui fait ce qu’il peut mais ça ne semble pas être suffisant.

Toro Rosso: Je vous laisse deviner pourquoi…

Publicités




Top/Flop: Silverstone

27 06 2009

Silverstone Top/FlopEt c’est repartit pour un tour. Silverstone est connu pour être un circuit de pilote. Alors qui a dompté l’ancien aérodrome? Qui s’est fait tout petit dans son baquet? C’est le Top/Flop de Silverstone!

TOP

Sebastian Vettel: Après sa bourde de Turquie, le pilote RedBull a réalisé un week -end sans faute. Pole, victoire et meilleur tour en course, Vettel a tout raflé dans la campagne anglaise. Cette victoire doit avoir une saveur particulière car acquise sur les terres de Button ou l’anglais n’a jamais vraiment brillé. Il faut aussi souligné le travail de Newey à l’usine qui permet a RedBull de maintenir le cap voir même de prendre l’avantage, mais pour ça il faudra attendre une ou deux courses avant de pouvoir l’affirmer.

Mark Webber: L’australien était régulièrement devant Vettel ces derniers temps mais c’est l’Allemand qui fait gagner la RB5. Mark ruminait après les qualifications ou Raikkonen l’aurait gêné. Quoiqu’il en soit, Vettel était le plus fort en Angleterre, mais le sympathique Australien mériterait lui aussi d’en remporter une cette saison.

Felipe Massa: Belle course de Massa. Ces qualifications étaient pas terribles mais sa stratégie et son départ (merci le KERS?) lui permettent de finir au pied du podium. Raikkonen n’a pas sur faire aussi bien malgré un départ tout aussi correct.

Nico Rosberg: Nous sommes à la mi-saison et les Williams sont toujours dans le coup. Mieux elles semblent remonter dans la hiérarchie et le podium ne devrait plus être loin.

Hamilton-Alonso: Voir ces deux là se battre comme des chiffoniers a bien été la seule distraction de ce GP pas franchement enthousiasmant. Cependant le fait que ça se passait en milieu de peloton faisait un peu peine à voir pour deux pilotes de cette envergure.

Giancarlo Fisichella: La Force India progresse petit à petit et Fisico se rappel à notre bon souvenir qu’il est capable de faire de jolies choses. Les points n’étaient pas loin ce qui doit quand même être un peu frustrant.

FLOP

Jenson Button: Pour la première fois de la saison, Jenson n’a jamais été dans le coup. Dommage que ce soit arrivé à domicile pour lui. Le problème de l’Anglais est qu’il n’est jamais parvenu a faire monter ses pneumatiques en température au contraire de Barrichello qui a un pilotage plus brusque. Son mauvais départ ne l’aide pas non plus, sans ça il aurait pu gagner une ou deux places à l’arrivée (voir trois s’il avait été dans les échappements de son équipier en fin de course?). Quoiqu’il en soit il engrange des points qui pourraient s’avérer importants en fin de saison.

Kimi Raikkonen: Le Finlandais joue au yoyo, il peut être excellent un jour et totalement transparent et insipide le lendemain. A Silverstone, je ne l’ai pas vu, il devait siroter une vodka bien gentiellement après avoir mis sa F60 sur pilote automatique…

Bourdais-Kovallainen: Faire une faute aussi stupide quand on se bat pourquoi, la 16-17ème place, c’est stupide pour ne pas dire autre chose. Tords partagés entre les deux, Kovallainen qui change plusieurs fois de ligne et freine beaucoup trop tôt et Bourdais qui est trop optimiste sur le coup aussi. Dommage, Seb devançait son équipier qui n’était nul part en Grande-Bretagne.





Rosberg prêt à participer au championnat de la FOTA

21 06 2009

Nico RosbergLe conflit entre la FIA et la FOTA jete le trouble dans le monde de la Formule1. Quel visage aura la discipline l’an prochain? La piste d’un championnat parallèle est-elle réaliste? Les constructeurs iront-ils vers d’autres disciplines? On pense notamment au Mans. Ce conflit pourrait bien avoir des conséquences sur l’avenir de Nico Rosberg qui arrive en fin de contrat avec son équipe actuelle. Williams qui reste engagée en F1 pour 2010. Oui mais Nico Rosberg n’est pas interresé de rouler dans une discipline sans les plus grands pilotes du monde: « Si toutes les grandes équipes et pilotes sont là, je crois que le championnat de la FOTA serait plus attractif que le championnat de Formule 1« .  Il n’est donc pas question de signer un nouveau contrat avec Williams pour le moment, même si des discutions sont en cours. Le jeune Rosberg pourrait rejoindre McLaren, championnat parallèle ou pas.